D’ordinaire la visioconférence était adoptée lorsque l’interlocuteur était éloigné géographiquement, mais au vu du contexte actuel et du pic de télétravail, la visioconférence s’est démocratisée et elle est devenue une routine pour la plupart des employés du monde entier. Mais, bon nombre d’entre eux n’avaient pas l’habitude de collaborer à distance, et pouvaient donc générer de mauvais comportements et compromettre ainsi la sécurité de l’entreprise lors des échanges par des hébergeurs vidéo.

Voici les 5 règles d’or à respecter afin de sécuriser les visioconférences :

1) Bien choisir son hébergeur afin d’avoir des réunions en toute légèreté : la visioconférence peut stresser beaucoup d’employés et pour éviter un stress supplémentaire, il est préconisé de créer des réunions que l’on peut rejoindre via un navigateur. En effet, rien de plus contre-productif que de ne pas réussir à télécharger le logiciel et cela peut même occasionner un retard ou même une annulation. En utilisant des systèmes avec la norme de communication temps réel WebRTC, les utilisateurs ont simplement besoin de cliquer sur un lien pour se connecter aux réunions via un navigateur web.

2) Ne pas diffuser largement son identifiant de réunion et mettre un code d’accès : pour augmenter le nombre de participant lors d’une réunion, il est toujours tentant de vouloir diffuser son identifiant un peu partout (réseaux sociaux, site web, forum). Mais, le faire de cette façon, peut causer bien des dommages, car des individus malveillants pourraient alors infiltrer l’ordinateur ou même le réseau de l’entreprise. Il convient alors de générer un identifiant de réunion et de ne le révéler qu’aux personnes concernées. Pour encore plus de sécurité, il est possible de rentrer un code d’accès unique et il faudra impérativement le rentrer pour rallier la réunion. Les codes participants ajoutent un niveau de sécurité supplémentaire, en permettant uniquement à ceux qui ont le bon code de rejoindre la réunion. Afin de bloquer tout intrus malveillants, certains services de visioconférence permettent de détecter les fraudes et notamment des échecs répétés de connexion.

3) Créer une salle d’attente ou bien surveiller qui se connecte à la réunion : pour l’hôte de la réunion, il est possible de suivre les participants qui se connectent de différentes manières selon le système utilisé : salle d’attente où l’on accepte le participant ou bien déclencher une alerte sonore pour annoncer l’arrivée de certains (par moment, les participants peuvent s’annoncer distinctement par la voix). Il est capital de surveiller tout au long de la visioconférence, le nom des membres afin de voir si un intrus ne s’est pas glissé.

4) Être maître de sa visioconférence : tout au long de la réunion, il est impératif de surveiller et de rester maître de la réunion. Pour ce faire, il est important de vérifier toutes les informations qui circulent, il faut déjà veiller à ce qu’il n’y ait pas d’intrus, et ensuite, checker que les contenus diffusés soient sécurisés et non malveillants. De plus, si les contenus partagés lors de la réunion sont confidentiels, il faut être vigilant, car certaines plateformes de transferts de fichiers peuvent s’avérer être des canaux de diffusions de malwares. Pour éviter les dérapages, l’organisateur peut également couper l’audio et la vidéo de certains ou de tous les participants. Cela permet de garder le groupe concentré et d’éviter les perturbations, y compris par des invités indésirables.

5) Avoir une sécurité optimale : la majorité des attaques sur le net commence par une intrusion dans des campagnes de phishing d’après Check Point elles sont de cette origine pour 90%. En cas de réception inopinée d’un lien par e-mail ou par les réseaux sociaux pour participer à une vidéoconférence, il vaut mieux vérifier avec l’expéditeur la véracité et ne pas accepter sans avoir vérifié la légitimité. Il convient d’être vigilant et d’être attentif au moindre indice : fautes d’orthographe, URL non conforme…

Si ces 5 règles d’or sont respectées, il est possible de réaliser une visioconférence sans accro !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.