20 milliards d’euros à l’horizon de 2024(1) : c’est ce que devrait peser, selon les analystes, le marché de la visioconférence. La tendance, née il y a déjà quelques années avec le déploiement à grande échelle du très haut débit, a été accélérée par l’adoption massive du télétravail dans le monde. La crise sanitaire n’a fait que booster un changement des pratiques en entreprise vers lequel se dirigeait inexorablement le marché du travail.

Réunions à distance : coût réduit et organisation simplifiée

Partie fondamentale du travail à tous les niveaux de l’entreprise, les réunions nécessitent une organisation millimétrée parfois impossible : dans des emplois du temps surchargés, il faut trouver un créneau qui convient à tous les collaborateurs. Et lorsque certains participants doivent se déplacer pour se rendre sur le site où la réunion a lieu, parfois distant de plusieurs centaines de kilomètres, c’est la tenue de la réunion qui est remise en question ; sans compter les frais engagés : transport, repas, hébergement…

Autant de raisons qui poussent les entreprises à opter de plus en plus pour des réunions par écrans interposés, rendues inéluctables lorsque les déplacements ont été interdits. Frais de déplacement nuls, temps optimisé, facilité d’organisation… l’entreprise est gagnante, sans pour autant renoncer à ce temps fort.

Les avantages de la visioconférence prennent tout leur sens alors que plus de la moitié des Français (58%) aimeraient pouvoir travailler un ou deux jours par semaine depuis leur domicile(2) : les télétravailleurs peuvent être intégrés aux discussions sans qu’ils aient à changer leur planning.

Afin de se préparer, les entreprises doivent investir et déployer dès maintenant une technologie de vidéoconférence pour assurer une communication et une collaboration transparentes non seulement lorsque les employés commenceront à retourner au bureau, mais aussi au-delà.

La visioconférence devient le médium informationnel central dans l’organisation du travail

Aujourd’hui, la visioconférence n’est plus un outil secondaire utilisé pour des réunions difficiles à organiser en présentiel.

Tous les salariés utilisent désormais la visioconférence, à tel point que Microsoft Teams a réuni, en avril 2020, 200 millions de participants à des visioconférences en 24 heures. Le nombre de réunions qui se sont déroulées par le biais d’un écran et d’une caméra a été multiplié par 10 dans le monde ; et si le nombre a chuté depuis, avec le retour partiel à une activité en présentiel, cette nouvelle organisation s’est ancrée dans les habitudes.

Les entreprises ont donc tout intérêt à réfléchir dès à présent à la meilleure façon d’équiper leurs bureaux et leurs salles de réunion. Cela deviendra même une nécessité, puisque d’un équipement performant va découler une meilleure efficacité des réunions de travail en distanciel.

Des solutions tout-en-un pour un système de visioconférence optimal

Investir dans des outils de visioconférence à la fois efficaces et simples à utiliser acquiert, en 2021, tout son sens. Pouvant auparavant paraître comme une dépense superflue, elle devient aujourd’hui une dépense prioritaire et d’avenir.

Les entreprises recherchent de plus en plus des solutions tout-en-un, à un coût maîtrisé et qui sont simples à utiliser.

C’est dans cette optique que Logitech a développé ses systèmes Rally Bar et Rally Bar Mini  : deux solutions tout-en-un (en fonction de la taille de la salle de réunion) intégrant une caméra 4K offrant une qualité d’image de niveau cinéma et un son dynamique et clair, le tout dans un design épuré pour s’intégrer sans encombre dans les salles de réunion. Logitech y a ajouté une surcouche logicielle à base d’intelligence artificielle qui permet à l’angle de vue de devenir adaptatif, pour suivre les participants selon leur disposition dans la salle et leurs déplacements sans qu’aucun réglage ne soit à effectuer durant la visioconférence. Le son est amélioré en sortie grâce à des haut-parleurs haute qualité anti-distorsion, et en entrée par le biais d’un faisceau de microphones, une suppression des bruits indésirables ambiants et un nivellement automatique des voix.

Grâce à une compatibilité quasi immédiate en plug-and-play avec les OS de Microsoft et Apple et les principaux logiciels de visioconférence, les utilisateurs n’ont qu’à brancher leur ordinateur pour commencer la réunion de travail.

Compatibles avec le logiciel de gestion de salles et équipements Logitech Sync, Rally Bar et Rally Bar Mini sont modulables : il est possible d’ajouter des microphones ou de l’associer à l’écran tactile Logitech Tap. Les solutions tout-en-un peuvent également être couplées à RoomMate : le boîtier est idéal pour les grandes salles de réunion puisqu’il remplace intégralement l’ordinateur de travail personnel, permettant à la salle de réunion d’être indépendante et toujours prête à l’emploi.

 

(1) Global Market Insights, Inc

(2) Etude Robert Waters, Returning to the new world of work, 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.