D’ordinaire le télétravail était souvent adopté en cas de force majeur et donc occasionnel, mais au vu du contexte actuel, il est devenu une pratique habituelle pour la moitié des français. Et bien qu’au premier abord, l’idée fut accueillie avec grande joie, il est devenu difficile pour certains de travailler de manière efficace et de maintenir une certaine productivité sur le long terme par manque d’équipement et d’aménagement optimaux : bureaux improvisés, partagés ou non adéquats…

Malgré ces ombres au tableau, le télétravail est plébiscité par 62 % des Français, qui aimeraient l’adopter post-confinement (étude Deskeo, avril 2020). Alors comment assurer une bonne transition du bureau traditionnel au bureau à domicile ? Aubaine ou contrainte ? Le travail à distance est souvent une nécessité pour assurer la continuité des activités en cas d’événements imprévus. En plus de mettre en place un espace de travail sans distraction, les travailleurs à distance doivent être conscients des différentes pratiques/outils à adopter, qui sont uniques au scénario du bureau à domicile.

Maîtriser la technologie pour maintenir la communication

Lors des journées de télétravail, la communication est bien souvent différente qu’au bureau ainsi les calls sont plus fréquents que d’ordinaire et ils sont mêmes à privilégier car, un mail peut être mal interprété. Alors, la communication par audioconférence ou visioconférence devient cruciale car, elle contribue à réduire les malentendus et à renforcer les relations professionnelles. Des solutions pour faciliter ce type d’échanges tels que Google Hangouts Meet, Microsoft Teams et Zoom sont intuitifs à utiliser et permettent de démarrer facilement une session de chat vidéo pour se connecter et collaborer avec des collègues.

Afin que les échanges se fassent dans une tranquillité maximale, il est important de se sentir à l’aise avec la plate-forme et l’équipement de vidéoconférence.

Les casques représentent donc un outil qui peut apporter un certain confort lors des conférences : ils améliorent la qualité audio et suppriment le bruit de fond, permettant ainsi de partager clairement les pensées et d’écouter les autres sans distraction. De plus, ils permettent à l’entourage de comprendre que vous êtes dans un environnement de travail, car ils émettent un signal clair « j’ai quelque chose sur les oreilles, ne me dérangez pas ». Ils peuvent donc éviter tout agacement qui pourrait survenir si vous n’êtes pas seul chez vous à télétravailler.

Les bonnes habitudes pour se sentir comme au bureau 

Le télétravail est un avantage selon de nombreux salariés, cela permet de réduire le stress et de mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle. Cependant, il faut faire attention et il est important de se créer une ambiance de travail similaire à celle du bureau en ayant des conditions favorisant la concentration : un bureau, une chaise ou un fauteuil confortable, des prises à proximité pour brancher son ordinateur… Travailler sur le canapé ou bien sur le lit est également une fausse bonne idée, il est primordial de séparer l’espace de travail et l’espace de vie pour faire une vraie coupure en fin de journée. Il convient également de bouger les meubles pour signifier que l’on est « au travail », puisque l’environnement a un impact sur sa productivité. En effet, plus l’ambiance « bureau » est recrée plus nous serons productifs.

De plus, en télétravail il est nécessaire de respecter ses horaires et de ne pas se laisser submerger par le travail. En effet, beaucoup d’entre nous ont tendance à dépasser les amplitudes horaires et à se laisser déborder. Il est donc aussi très important de continuer à faire des pauses comme si nous étions au bureau, par exemple, en faisant deux petites pauses dans la journée pour boire un café ou bien se prélasser deux minutes. Il est préconisé de faire au moins deux minutes de pause active toutes les 90 minutes de travail.

Pour un confort optimal, les équipements sont aussi importants, car nous négligeons souvent le poste de travail. Il faut privilégier un écran de taille raisonnable et éviter les ordinateurs portables, un moniteur de grande taille incite à ne pas courber la nuque : on garde la tête bien droite et le risque de douleurs s’en trouve largement atténué. Et au cas où, il ne serait pas possible d’avoir un grand écran, il faudra s’équiper d’un support pour ordinateur.

En adoptant de bonnes habitudes, le travail à distance plus productif et enrichissant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.