La visioconférence est entrée dans le quotidien des entreprises et des salariés : elle permet de relier plusieurs services ensemble sans devoir les faire se déplacer d’un bâtiment, ou d’une ville, à l’autre, et même d’organiser des réunions en simultané entre plusieurs pays du monde. Une solution dont on ne peut pas se passer à l’heure du business mondialisé. Mais ces installations peuvent rencontrer des difficultés à communiquer entre elles : plusieurs solutions de communication unifiée distinctes sont disponibles, et chaque entreprise a ses préférences.

Un hub pour les voir et les entendre tous

Zoom, Microsoft Teams, Google Meet, Skype, Discord… Le boom de la visioconférence en 2020 a permis à chaque acteur de trouver son public. Rien que la solution Zoom, en 2020, a vu son nombre d’utilisateurs passer de 10 à 300 millions. Et Microsoft Teams annonce pour sa part 75 millions d’utilisateurs actifs quotidiens.

Or, chaque solution à son propre système, ses propres paramètres, et on n’a pas forcément le temps de tout calibrer avant une réunion, surtout si celle-ci est organisée dans l’urgence. Ce serait pourtant dommage de ne pas pouvoir profiter du système de visioconférence présent dans la salle de conférence, de son audio et de sa vidéo, et de devoir, faute de paramétrage et de compatibilité, se rabattre sur la petite caméra frontale de l’ordinateur portable et sur les écouteurs du téléphone.

Logitech a donc imaginé Swytch : un hub qui va permettre aux utilisateurs de se connecter avec le système de vidéoconférence préinstallé dans les diverses salles de réunion en ne faisant qu’un seul branchement. Immédiatement, le système est utilisable avec de nombreux services de visioconférence, pour une image et un son de qualité et sans effort.

Tout brancher sur Swytch… et brancher Swytch sur l’ordinateur

Le principe est simple : Swytch dispose d’un hub sur lequel sont branchés tous les systèmes de visioconférence disponibles. L’image, le son, la vidéo… ainsi que les divers contrôleurs comme Logitech Tap. Swytch devient donc le point d’entrée et de sortie de tous les flux multimédias nécessaires au bon déroulement de la réunion, que ce soient des flux venant de l’extérieur ou des flux à destination de l’extérieur.

Cette concentration des flux en un seul point d’accès permet de faciliter l’utilisation du système installé. L’utilisateur n’a plus qu’à brancher Swytch sur son propre ordinateur pour se connecter à l’ensemble du système : il va pouvoir utiliser les micros, les caméras ou encore l’affichage. Et pour plus de simplicité, Logitech a imaginé un double connecteur qui offre à la fois un port USB 3.0 de type A et un port USB 3.0 de type C, pour qu’il puisse s’adapter à tous les ordinateurs portables, les tablettes ou encore les smartphones.

Les câbles cachés… et chargement de l’ordinateur en même temps

Swytch de Logitech va donner une nouvelle dimension aux salles de réunions : en plus de les rendre faciles d’utilisation, le hub permet également de cacher tous les câbles disgracieux pour ne faire ressortir qu’un petit adaptateur passe-partout. De quoi offrir un espace de travail net et rangé et éviter des incompatibilités avec le matériel, comme l’absence d’une prise VGA ou un nombre insuffisant de prises USB.

De plus, le hub Swytch étant alimenté de manière indépendante sur secteur, il peut faire office de chargeur pour les appareils qui se chargent en USB-C. Idéal pour démarrer une réunion même avec une batterie faible, sans risquer de perdre la connexion en cours de route.

Une compatibilité avec tous les appareils Logitech

Naturellement, Swytch est compatible avec tous les appareils Logitech dédiés à la visioconférence : le contrôleur Tap, mais également les caméras Brio ou encore le système Rally et Rally Bar. Sans compter la possibilité de tout contrôler à distance avec le logiciel Logitech Sync qui offre une visibilité sur l’ensemble du matériel disponible, et ce dans l’ensemble des espaces qui disposent d’un matériel numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.