En 2020, la télémédecine a célébré ses dix ans d’existence légale et ses deux ans d’accès au remboursement par l’assurance maladie. 2020 a aussi été l’année de l’adoption massive de la téléconsultation par les médecins et les patients avec un nombre de consultations médicales virtuelles multiplié par trois selon un sondage Odoxa. Cela est dû à la pandémie du coronavirus puisque le personnel de santé s’est en effet davantage tourné vers cette solution afin de respecter la distanciation sociale et de limiter leur exposition au virus, tout en continuant à fournir les soins nécessaires. Mais ce changement de pratiques ne peut se faire sans des outils adaptés et les dernières innovations technologiques.

Vers une adoption massive de la télémédecine et une amélioration de la consultation à distance

La télémédecine a été conçue comme une solution révolutionnaire et complémentaire au suivi des patients, le but étant de réduire les déplacements physiques, améliorer le parcours de soins, renforcer les missions des établissements de santé et faire face aux déserts médicaux.

Cette nouvelle pratique médicale n’est en réalité qu’une consultation à distance. Il fut un temps où on téléphonait à son médecin de famille pour lui demander des conseils ; désormais, on l’appelle en visioconférence. Le principe reste le même, mais la technologie évolue. Le développement de la télémédecine est étroitement lié à celui de la 5G, même si elle n’est pas encore complètement répandue aujourd’hui. Mais les premiers résultats sont encourageants. À mesure que les options vidéo 5G et les applications en matière de santé se multiplieront, les patients dans des états graves auront accès à ces services. Et plus de vies seront sauvées.

De telles capacités sont vitales pour la télésanté, en particulier pour la télémédecine d’urgence. Non seulement les réseaux 5G permettent aux médecins de traiter les patients à distance, mais ils peuvent le faire n’importe où, sans délai ni interruption. Une plus grande netteté et de meilleurs détails visuels pour les appels vidéo permettent un meilleur diagnostic à distance et des premiers soins adaptés, même quand le patient est en ambulance.

Les organismes de soins de santé actuels s’efforcent de mettre en place des stratégies permettant la prévention et la planification des soins de santé pour gérer les besoins des patients, des prestataires et du personnel médical. Grâce à son portefeuille de dispositifs USB prêts à l’emploi et basés sur des normes, Logitech facilite l’usage de la télésanté dans n’importe quel environnement. Les dispositifs proposés par Logitech se connectent sans problèmes à la plupart des plates-formes de communication et peuvent être intégrés à un grand nombre de plates-formes de gestion des patients, offrant ainsi des solutions souples, évolutives et rentables, qui accélèrent l’adoption.

Les solutions de collaboration au service des soins de santé

Le déploiement des équipements de visioconférence, un obstacle à l’adoption généralisée, ne représente plus la même difficulté qu’avant puisque les technologies progressent et deviennent plus abordables. Logitech équipe notamment les entreprises de santé de toutes tailles avec des solutions répondant à différents besoins pour fournir des soins de santé personnalisés dans les établissements de soins ambulatoires, les hôpitaux et les maisons de retraite. Aujourd’hui plus que jamais, Logitech aide les prestataires de soins de santé et les patients à interagir à distance de manière sûre et efficace.

Les solutions Logitech, adaptables à petite comme à grande échelle, permettent aux établissements de s’équiper en fonction de leurs besoins. En matière de soins de santé, Logitech facilite l’accès aux soins par d’autres moyens tels que la technologie vidéo pour la surveillance des patients, les chariots mobiles et les kits de télémédecine, la formation du personnel et l’apprentissage continu des professionnels de la santé mais aussi les salles de visioconférence du service administratif.

Logitech a notamment développé, pour ce faire, le casque audio Logitech Zone Wireless. Compatible avec les principaux logiciels de discussion en ligne et de visioconférence, il permet de s’isoler du bruit ambiant pour se concentrer au maximum. Le microphone intégré permet une meilleure transmission de la voix, et il est sans-fil afin de permettre à l’utilisateur de se déplacer sans perte de qualité sonore, que ce soit en réception ou en transmission.

Si le patient doit être en mesure de bien pouvoir entendre les questions, les conseils et le diagnostic de son médecin lors d’une consultation à distance, il doit aussi pouvoir le voir car c’est plus rassurant. Cela permet au professionnel de santé de donner des indications afin de rendre la téléconsultation plus agréable. C’est pourquoi Logitech propose par exemple Brio, sa webcam 4K, permettant d’avoir la meilleure qualité d’image possible. Outre un zoom numérique 5x, la caméra embarque des outils pour améliorer l’image, comme la technologie RightLight 3 qui offre une image claire et nette quelle que soit la luminosité. Leur qualité permet aux médecins de parler à leurs patients comme s’ils étaient dans leur cabinet et de prescrire les médicaments ou remèdes adéquats.

Pour que la consultation puisse se dérouler au mieux, il est évidemment nécessaire que la connexion Internet soit la plus efficace possible. Les établissements médicaux et le personnel de santé se doivent donc d’avoir accès au meilleur réseau.

Grâce à de nouvelles technologies de visioconférence de haute qualité et abordables, il semble que nous ne soyons plus très loin d’une utilisation généralisée de la télémédecine qui offrira une nouvelle vie à de nombreux patients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.